En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies « tiers » ou technologies similaires destinés à identifier et analyser vos centres d’intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer le cas échéant ces traceurs, nous vous invitons à cliquer ici.
Pour poursuivre votre navigation sur ce site, cliquez sur «» pour Continuer et/ou poursuivez votre navigation.

Forum mondial de la démocratie au Conseil de l’Europe : "Les jeunes, acteurs du changement mondial ?"

Focus
31 octobre 2014

"De la participation à l'influence: la jeunesse peut-elle redynamiser la démocratie ?" : c’est la thématique de l’édition 2014 du Forum de la démocratie organisé par le Conseil de l’Europe à Strasbourg du 3 au 5 novembre 2014.

Quelque 1500 participants originaires de 80 pays seront réunis pour le Forum mondial de la démocratie - militants de la société civile, élus, responsables politiques, représentants des médias - pour échanger leurs points de vue sur la question de la jeunesse et de la démocratie.Pour tenter de définir de nouveaux modèles de participation démocratique, le Conseil de l’Europe donnera la parole aux principaux concernés : les jeunes. Ils sont plus de 250 à avoir réfléchi plusieurs mois en amont à des « prototypes de démocratie » qu’ils présenteront le 5 novembre et l’initiative la plus prometteuse sera sélectionnée.

Renforcer la participation des jeunes et leur influence est en effet un des grands défis de la démocratie aujourd’hui. On observe chez les jeunes - de plus en plus confrontés à la marginalisation sociale et politique avec la crise - une abstention croissante voire un rejet des représentations traditionnelles du pouvoir politique. Et dans le cas des démocraties en transition, nées plus récemment, les jeunes sont en première ligne des mouvements de rejet populaires de la corruption et de la fraude électorale, mais sont en revanche mis à l’écart du processus de consolidation démocratique.

Pourtant, les jeunes aspirent à  un renouveau démocratique. Dans les démocraties occidentales, selon un récent sondage réalisé par Eurobaromètre, les jeunes considèrent que  les droits de l’homme et la liberté d’expression doivent être les deux priorités de l’Europe. Beaucoup d’entre eux sont ainsi engagés au sein de leur communauté. Mais s’il existe des acteurs publics, privés et associatifs, qui font un véritable effort pour impliquer les jeunes dans un processus concret de prise de décision, l’impact de ces actions reste limité.

Le Forum mondial de la démocratie mettra en avant des bonnes pratiques et stimulera le dialogue, lors de tables rondes et « laboratoires d’idées », entre les différents acteurs afin d’encourager les initiatives porteuses de changements structurels. Encourager l’engagement démocratique des jeunes, non seulement en termes de participation mais aussi en termes d’influence, est crucial.

Pascale Thumerelle, Directrice RSE de Vivendi, interviendra le 3 novembre lors de la première table ronde du forum, intitulée « Les jeunes, acteurs du changement mondial ? ». Dès 2003, Vivendi a défini la protection et l’accompagnement de la jeunesse comme l’un des enjeux stratégiques de sa politique de responsabilité sociétale d’entreprise (RSE). 

Culture(s) with Vivendi, partenaire du Forum, relayera les débats du 3 novembre sur Twitter (@CulturesWith et #coe_wfd).  

 

Pour aller plus loin :

Découvrez ici le programme détaillé et les quatre thèmes qui structureront le débat

Sondage Eurobaromètre 2014: La jeunesse européenne  

Le podcast de l'émission de la webradio Vivoice "la RSE donne le ton" avec Jean-Christophe Bas, Directeur de la Citoyenneté Démocratique et de la Participation au Conseil de l’Europe

Focus

"La RSE donne le ton" avec Agnès Bricard

23 octobre 2014

Le 23 octobre Agnès Bricard, Présidente d’honneur du Conseil supérieur de l’Ordre des Experts-comptables et Présidente de la Fédération femmes administrateurs ,  était l'invitée de l'émission "la RSE donne le ton" de la webradio Vivoice. 

(+)
Forum jeunes

Co-produire "européen" : quand le cinéma participe à la création d'une identité...

3 novembre 2014

« La coproduction véhicule des cultures différentes et tend à montrer que les pays peuvent travailler ensemble dans le but de participer à la création d’une œuvre globale culturelle, voire sociale, et autrement que dans une logique purement économique »

(+)
Fermer Partager