En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies « tiers » ou technologies similaires destinés à identifier et analyser vos centres d’intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer le cas échéant ces traceurs, nous vous invitons à cliquer ici.
Pour poursuivre votre navigation sur ce site, cliquez sur «» pour Continuer et/ou poursuivez votre navigation.

Jean Charest, Ancien premier ministre du Québec

Cultures with
9 septembre 2014

« La culture doit être traitée de manière exceptionnelle dans les négociations commerciales »

La culture, pour une société, c’est la préservation de son identité, de ses valeurs et l’affirmation de sa diversité. Au Canada et au Québec, notre société est basée sur la diversité, qui reflète ce que nous sommes : un pays bâti notamment grâce à l’immigration. Au Québec, notre culture est un moyen d’affirmer qui nous sommes et l’espace que nous voulons occuper, tant au Canada qu’ailleurs dans le monde.

C’est fort de ces convictions que mon gouvernement a appuyé dès septembre 2003 l’adoption, sous les auspices de l’UNESCO, d’une Convention internationale sur la diversité culturelle consacrant le droit des États et des gouvernements à mettre en œuvre des politiques de soutien à la culture et à la diversité culturelle. En 2005, le Québec a été le premier État à adopter cette convention, et n’a eu de cesse de mettre en œuvre des efforts diplomatiques afin qu’elle soit ratifiée par le plus grand nombre d’Etats possibles. Pour assurer sa mise en œuvre, le Québec participe également au Comité intergouvernemental et à la Conférence des Parties au sein de la Délégation permanente du Canada auprès de l’UNESCO.

Bien que fervent défenseur du libre-échange, j’ai pu constater que les règles contenues dans les accords commerciaux internationaux peuvent remettre en question le rôle de soutien des États et des gouvernements en matière de culture. À mon sens, la culture doit être traitée de manière exceptionnelle dans les négociations commerciales. Elle n’est pas un bien commercial ; elle participe de l’essence de l’identité d’un peuple. C’est pour cela que j’ai toujours agi en faveur d’un traitement d’exception de la culture dans le cadre des négociations de l’Accord Économique et Commercial Global (AECG) entre le Canada et l’Union européenne.

La diversité culturelle est « une caractéristique inhérente à l’humanité » et « constitue un patrimoine commun de l’humanité […] ». C’est en ces mots que débute la Convention sur la protection et la promotion de la diversité des expressions culturelles, et ils reflètent adéquatement la place que la culture doit occuper dans les relations internationales. Celle d’un élément rassembleur, qui doit être préservé pour enrichir les échanges humains par nos particularismes et nos ressemblances.

Chiffres clés

Festivals de musique : 23% de hausse de fréquentation cet été en France

10 septembre 2014

La saison des festivals, véritable phénomène de société, est terminée. A travers une infographie détaillée, Télérama dresse le bilan de la fréquentation des festivals de musiques actuelles (rock, chanson, électro, rap) de l’été 2014.

(+)
Cultures with

Micro-trottoir : culture, vous avez dit culture ?

23 juillet 2014

Qu’est-ce que la culture ? Quelle est son importance pour les individus et la société ? Culture(s) with Vivendi était aux Solidays 2014 et a tendu son micro aux jeunes festivaliers.

(+)
Fermer Partager