En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies « tiers » ou technologies similaires destinés à identifier et analyser vos centres d’intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer le cas échéant ces traceurs, nous vous invitons à cliquer ici.
Pour poursuivre votre navigation sur ce site, cliquez sur «» pour Continuer et/ou poursuivez votre navigation.

La place des femmes dans la musique et le cinéma

Focus
25 novembre 2013
Depuis la création du festival de Cannes en 1945, une seule femme, Jane Campion, a reçu la Palme d'or pour son film "La leçon de piano", en 1993. En 2013-2014, seuls 3% des concerts, programmés dans les théâtres et opéras français sont dirigés par des femmes. Pourquoi? L'étude "La place des femmes dans la musique et le cinéma en Europe" apporte des éléments de réponse.
Promouvoir la place des femmes dans la musique et le cinéma en Europe favorise la cohésion sociale et économique, et stimule la croissance et  la compétitivité.

Afin de dresser un état des lieux et de comprendre les formes de l'exclusion qui touchent les femmes dans la culture, Vivendi a proposé au Laboratoire de l’Egalité un partenariat associant le réseau de chercheurs et d’adhérents du Laboratoire au réseau de professionnels du groupe. Dirigeants et collègues d’Universal Music et du Groupe Canal+, artistes et acteurs de la chaîne de valeur des industries culturelles et créatives ont ainsi pu confronter leurs expertises mutuelles.

Au travers de cette démarche, Vivendi et le Laboratoire de l’Egalité poursuivent trois objectifs :
  • ➜   solliciter les artistes pour recueillir leurs opinions et leurs propositions afin de favoriser l’égalité des femmes et des hommes dans le secteur culturel ;
  • ➜   sensibiliser les différents acteurs concernés à cet enjeu de société;
  • ➜   présenter des pistes d’action concrètes auprès des décideurs à la lumière des résultats de la recherche.

L'étude rappelle quelques données chiffrées qui illustrent l’inégalité entre les femmes et les hommes dans le champ culturel avant de laisser la  parole aux artistes interviewés. Parmi eux : Caroline Link, réalisatrice allemande, Bernard Foccroulle, directeur général du festival d’art lyrique d’Aix-en-Provence, Robyn Slovo productrice britannique, Juliette, chanteuse, compositrice et auteure française, Radu Mihaileanu, réalisateur français d’origine roumaine;  Cristina Branco, chanteuse portugaise.

Leurs témoignages, mis en perspective par la chercheuse de l’Université de Haute Bretagne, Caroline Ibos, relaient une prise de conscience: celle des obstacles que peuvent rencontrer les femmes dans leur carrière artistique tels que la persistance de stéréotypes, une faible représentation à des postes de responsabilité ou dans les programmations artistiques et le manque de modèles féminins. Mais également une prise de conscience des actions à renforcer pour y remédier : établissement de données statistiques sexuées, programmes ambitieux d’éducation, politiques volontaires de nomination, et un effort assumé d’une meilleure exposition des femmes impliquées dans la création cinématographique et musicale.

Découvrez l'intégralité de l'étude
Post 2015

Irina Bokova, Directrice générale de l'Unesco

12 novembre 2013

La conférence générale de l'Unesco qui rassemble 195 pays membres et 9 pays associés entérine aujourd'hui, 12 novembre 2013, le vote du Conseil exécutif qui reconduit Irina Bokova dans ses fonctions de directrice générale pour un nouveau mandat de 4 ans.  

(+)
Chiffres clés

16,2 Md€ et 340 000 emplois : la taille de l'industrie du cinéma et de l'audiovisuel...

4 décembre 2013

Une étude, commissionnée par le Centre national du cinéma (CNC) au cabinet BIPE, livre des données qui permettent de mesurer la valeur économique des secteurs soutenus par le CNC (cinéma, audiovisuel, jeux vidéo et vidéo) dans le Produit Intérieur Brut français et de les comparer aux autres secteurs de l’économie. 

(+)
Fermer Partager