En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies « tiers » ou technologies similaires destinés à identifier et analyser vos centres d’intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer le cas échéant ces traceurs, nous vous invitons à cliquer ici.
Pour poursuivre votre navigation sur ce site, cliquez sur «» pour Continuer et/ou poursuivez votre navigation.

L’éducation aux médias se décline au féminin

3 décembre 2014
Filles et garçons sont-ils également prêts à saisir les opportunités du numérique ? C’est la question posée par le colloque « Pratiques et Parcours (trans)littéraciques: l’égalité fille-garçon en question » du 3 au 5 novembre 2014 à l’Université de Rouen.

Si la « translittéracie » peut être définie comme l’ensemble des compétences d’interaction avec tous les moyens d’information et de communication - au carrefour entre media literacy, information literacy et computer literacy - elle ne se déploie pas à l’identique chez les filles et les garçons. Le colloque a l'ambition de comprendre dans quelle mesure les pratiques de communication et de création à l’ère numérique sont construites par le genre, que ce soit dans la mise en scène de soi, les rapports d’interaction (notamment sur les réseaux sociaux), les pratiques culturelles amateures ou encore l’approche à la technologie et aux professions techniques.

Pour ce faire,  le colloque fait appel à des expertises pluridisciplinaires : les spécialistes des études de genre, les experts d’éducation aux médias tels que Divina Frau-Meigs, sociologue des médias, et Sylvie Octobre, chargée d’études au Ministère de la culture, ainsi que les acteurs de l’éducation et les professionnels de la culture et des médias auxquels le colloque veut présenter la variété des propositions des chercheurs dans le domaine des (trans)littéracies.

La manifestation s’inscrit dans un cycle de manifestations internationales soutenues par l’UNESCO (Paris 2013, Rouen 2014, Bordeaux 2015) et dans le cadre de la Chaire UNESCO-UNITWIN « Savoir-devenir à l’ère du développement numérique durable ». Vivendi, partenaire de la Chaire, soutient le colloque dans le cadre de sa politique de responsabilité sociétale et de sa volonté de promouvoir l’expression artistique des femmes à l’ère numérique, comme en témoigne l’étude « La Place des femmes dans la musique et le cinéma en Europe » coordonnée et réalisée par Vivendi en partenariat avec le Laboratoire de l’égalité.

 

Pour aller plus loin :

Le site du colloque et le hashtag #Translitt14 pour participer aux échanges  

Les podcasts des émissions de la webradio Vivoice : « Filles et garçons : respect en ligne » (émission spéciale à l’occasion du Safer Internet Day 2013) ; « Education aux médias et à l’information : quels enjeux pour la créativité et la citoyenneté des jeunes Européens ? » (émission spéciale conférence à la Sorbonne, 17 décembre 2013) ; « La RSE donne le ton avec Divina Frau-Meigs » (22 septembre 2014)

Focus

#AfricaStopEbola et #BandAid30 : la musique se mobilise contre Ebola

28 novembre 2014

Des stars de la musique africaine et mondiale dévoilent deux chansons enregistrées dans le but de sensibiliser les populations et de récolter des fonds pour lutter contre l’épidémie d’Ebola en Afrique.

(+)
Focus

Droits de l’homme à l’ère numérique : quels enjeux pour les entreprises ?

9 décembre 2014

C’est le thème de l’émission spéciale que Vivoice a organisé à l’occasion du 66ème anniversaire de la Déclaration universelle des droits de l’homme. Pour en débattre, Vivendi a invité des représentants du Conseil d’Etat, de la FIDH et de l’Unicef. 

(+)
Fermer Partager