En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies « tiers » ou technologies similaires destinés à identifier et analyser vos centres d’intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer le cas échéant ces traceurs, nous vous invitons à cliquer ici.
Pour poursuivre votre navigation sur ce site, cliquez sur «» pour Continuer et/ou poursuivez votre navigation.

NENA : à la découverte du futur Amazon africain

Focus
29 mars 2013

L’entreprise sociale NENA, les Nouvelles Editions Numériques Africaines, a pour objectif de diffuser le contenu éditorial africain dans le monde entier. Le constat de Marc-André Ledoux son fondateur, Québécois installé au Sénégal depuis 7 ans, est le suivant : si rien n’est fait pour sauvegarder et pérenniser le patrimoine africain, non seulement la perte culturelle sera majeure mais le savoir local ne pourra jamais être diffusé dans le monde.

M. Ledoux créateur de NENA

M. Ledoux a donc créé NENA, une maison d’édition numérique qui fonctionne grâce à des contrats de co-édition avec les maisons d’édition africaines. Après numérisation des contenus, NENA diffuse les œuvres de sa bibliothèque sur les sites mondiaux spécialisés tels que Amazon, iTunes… et ceci afin de leur assurer la plus grande visibilité possible. Les revenus des ventes sont ensuite partagés entre les différents acteurs, ce qui assure la rentabilité de l’entreprise.

M. Ledoux se voit à la pointe d’une technologie encore trop peu utilisée en Afrique. Il a donc pour perspective de réaliser un transfert technologique vers les éditeurs non-numériques afin de généraliser la numérisation et, de cette façon, la sauvegarde et la diffusion du patrimoine littéraire africain.

Et la mission de NENA ne s’arrêtera pas au Sénégal : un site est également en construction, la Librairie Numérique Africaine, où l’ensemble des livres numériques africains sera disponible… dès qu’une masse d’œuvre suffisante sera atteinte.

Le SparkTour : deux globetrotteuses à la rencontre des entrepreneurs culturels

Cet article est proposé par le SparkTour : le tour du monde culturel par deux jeunes Françaises, Karine et Adèle. Leur objectif : partir à la rencontre de femmes et hommes, entrepreneurs sociaux et journalistes, qui grâce à leurs actions innovantes revitalisent le tissu local. Vivendi, partenaire du SparkTour, a le plaisir de relayer, en exclusivité, les initiatives culturelles les plus audacieuses repérées par ces globetrotteuses. Plus d’infos sur le projet: www.sparktour.fr

Focus

Les Cyan Girls, développeuses de jeux vidéo Made in Sénégal

29 mars 2013

Passionnées d’informatique, Awa C., Awa G. et Binta se sont lancées face à leurs confrères 100% masculins et ont développé ensemble le premier jeu vidéo sénégalais, Dakar Madness.

(+)
Focus

La place des femmes dans la culture

13 mars 2013

A l'occasion de la Journée internationale de la femme, Vivendi et le Laboratoire de l'Egalité sont heureux d'annoncer leur partenariat.

(+)
Fermer Partager