En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies « tiers » ou technologies similaires destinés à identifier et analyser vos centres d’intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer le cas échéant ces traceurs, nous vous invitons à cliquer ici.
Pour poursuivre votre navigation sur ce site, cliquez sur «» pour Continuer et/ou poursuivez votre navigation.

Orlando Oné, l’entrepreneur créatif qui voulait réinventer la télévision portoricaine…

Focus
3 octobre 2013

Il est bien difficile de choisir un seul mot pour décrire Orlando Oné. Ou même cinq. C’est le genre de personnage qui vous donnera toujours l’impression que vous ne faîtes rien de vos journées. Car quoi qu’il arrive, il sera toujours en train de travailler sur cinq projets de plus que vous, tout en trouvant le temps de réfléchir au suivant… et de faire du sport bien sûr ! Autodidacte, ce jeune visionnaire est tour à tour réalisateur, scénariste, acteur, graphiste, manager de projets, un business entrepreneur passionné et diplômé en études de Neuroscience. Ah et nous allions presque oublier, il est en train de publier son premier roman, « Entre Cuentos, Salvador », sur le thème de l’autisme (Asperger) et de l’influence du peintre surréaliste Salvador Dali…

On vous avait prévenus !

Orlando Oné, le fondateur de Oh!Latino

Pour tenter de le définir, on devra donc se référer à ses propres paroles : Orlando Oné est un artiste et un portoricain avant tout. Né et ayant grandi à Porto Rico, il a toujours été passionné par les arts visuels mais n’a jamais été satisfait de la créativité audiovisuelle au sein de son pays. Porto Rico est un petit pays, une île qui se dresse au milieu de l’Atlantique, entre les Etats-Unis et l’Amérique latine. La conséquence est que l’île a été fortement influencée par ces deux cultures, au détriment de la préservation de sa culture propre. Et effectivement, les programmes TV sont remplis de productions américaines ou de telenovelas achetées à ses voisins. La qualité de ces contenus est très pauvre, et ne représente en aucun cas la culture, l’histoire ou les citoyens portoricains. « Nous avons beaucoup de programmes étrangers, mais ce n’est pas nous, nous devons nous accorder de la valeur en tant que pays culturel, nous avons beaucoup à montrer, nous devons garder notre identité. »

Regrettant le manque de soutien apporté aux arts à Porto Rico, Orlando Oné est convaincu que c’est aux citoyens que revient ce rôle et qu’ils doivent prendre en main leurs propres projets. « C’est aux gens de défendre ce qui est important pour eux. Lorsque vous avez accès à des programmes et des œuvres artistiques dans lesquelles vous pouvez vous retrouver, cela peut faire une vraie différence en ce qui concerne l’identité d’un pays. » Et d’ajouter : « Si la télévision traditionnelle est en perdition aujourd’hui, ce n’est pas seulement en raison des coûts, mais parce que les personnes qui la font n’ont pas de vision ». Or une vision, il n’y a vraiment pas de raison de s’inquiéter, Orlando en a une.

En 2009, Orlando Oné a décidé qu’il était temps pour lui de poursuivre son rêve : réinventer la télévision locale afin que Porto Rico réapprenne à se connecter à ses racines, à sa culture et à ses valeurs. Il a combiné sa créativité, son expérience en développement de projets et ses connaissances en systèmes d’intégration, pour aboutir à OH!Latino TV, « La révolution de la télévision ». Utilisant le canal innovant de la WEB TV, il a concentré son énergie sur la promotion du progrès culturel à travers des interconnections sociales entre toutes les cultures hispanophones de par le globe.

L’équipe a commencé par mener des études de marché, demandant aux citoyens de définir ce que c’était pour eux que d’être portoricain, ce qu’ils attendaient de la télévision, des programmes etc. Puis ils ont démarré la création en elle-même. Depuis le début, Orlando tenait à ce que tout dans la chaîne soit une création entièrement originale, pour et par les portoricains. Et avec toujours le même protagoniste au centre de toute création : le portoricain lui-même. « Tout ce que nous faisons, nous le faisons avec les téléspectateurs. Ils doivent participer, ils font partie intégrante du projet et ils ont un espace dédié sur le site web. » Ainsi, pour certains programmes, les utilisateurs sont amenés à choisir leur propre fin, quand pour d’autres il leur est demandé de donner leur opinion ou de faire des recommandations sur les sujets qu’ils aimeraient voir traités. Par ailleurs, il est prévu d’ouvrir la chaine à des « correspondants », des individus dans le monde qui auraient des programmes intéressants à partager, et également d’ouvrir le studio aux citoyens de Porto Rico pour qu’ils puissent venir s’y exprimer. Le but n’est pas de rester dans le domaine du web mais bien d’intégrer une grande interactivité… tout en créant des programmes et des personnages qui ressemblent aux portoricains, qui traitent des réalités de la société et de ses tabous. Ainsi, dans un pays encore très conservateur, OH!Latino TV propose des programmes traitant d’amours peu conventionnels, mais aussi d’émouvantes performances dramatiques ou encore de jeunes talents latinos révolutionnaires qui s’expriment à travers la danse.

Le lancement est prévu pour mars 2014, avec 7 à 11 programmes originaux. L’équipe prend son temps car l’ambition est immense. La Web TV est encore un marché qu’il reste à créer à Porto Rico. Il s’agit donc là d’une grande opportunité et la chaine travaille avec de nombreux partenaires stratégiques (entreprises, médias, gouvernement, agences) pour la voir se concrétiser. Comme le dit Orlando, c’est un « projet profondément commercial », et nous lui souhaitons un riche succès !

Le SparkTour : deux globetrotteuses à la rencontre des entrepreneurs culturels

Cet article est proposé par le SparkTour : le tour du monde culturel par deux jeunes Françaises, Karine et Adèle. Leur objectif : partir à la rencontre de femmes et hommes, entrepreneurs sociaux et journalistes, qui grâce à leurs actions innovantes revitalisent le tissu local. Vivendi, partenaire du SparkTour, a le plaisir de relayer, en exclusivité, les initiatives culturelles les plus audacieuses repérées par ces globetrotteuses. Plus d’infos sur le projet: www.sparktour.fr

Chiffres Clés

44 langues au répertoire d'Universal Music

26 septembre 2013

L'Europe célèbre aujourd'hui sa diversité linguistique ...

(+)
Focus

Pascal Ory : ces « étrangers qui ont fait la France »

7 octobre 2013

L’historien français est le maître d’oeuvre du « Dictionnaire sur les étrangers qui ont fait la France » (éditions Robert Laffont), disponible en librairie dès le 7 octobre 2013. Alors que le débat sur l'« identité nationale » continue de diviser la classe politique, ce Dictionnaire, d'une ampleur sans précédent, permet de rétablir certaines vérités et devrait faire débat à son tour.

(+)
Fermer Partager