En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies « tiers » ou technologies similaires destinés à identifier et analyser vos centres d’intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer le cas échéant ces traceurs, nous vous invitons à cliquer ici.
Pour poursuivre votre navigation sur ce site, cliquez sur «» pour Continuer et/ou poursuivez votre navigation.

Pumeza Matshikiza

12 mai 2015

« Chacun devrait œuvrer à un monde plus positif et ouvert aux autres cultures »


 

Née dans les townships de Cape Town, rien ne prédestinait Pumeza à devenir soprano. De l’Afrique du Sud à l’institution londonienne Royal College of Music, qui l’a menée sur la scène des plus grands opéras, Pumeza a un parcours hors du commun. A 35 ans, elle signe un premier album, Voice of Hope (Decca ) au titre évocateur.  De sa voix de soprane, elle y interprète des grands airs du répertoire classique (Puccini, Mozart) comme les chants traditionnels d’Afrique du Sud de son enfance. Elle revient le 6 mai 2016 avec un second album baptisé Arias (Decca) avec les principaux airs des rôles ayant illuminé sa carrière à l'opéra, notamment Mimi de La Bohème, Susanna des Noces de Figaro ou encore Liu de Turandot

Dans cette interview, Pumeza parle de toutes ces cultures qui font son identité: sa langue, le xhosa, héritée des bushmen, sa formation classique et l’importance de l’éducation artistique. « La curiosité joue un rôle important dans la créativité », confie celle qui incarne La Voix de l’espoir, des étoiles dans les yeux.

Crédit: Portrait de Pumeza Matshikiza Decca / © Simon Fowler

Riff Cohen

24 février 2014 Auteure-compositrice-interprète

« J’ai choisi de créer une nouvelle culture où dialoguent mes différentes origines »

(+)

Battista Acquaviva

5 juin 2015 Chanteuse interprète

« J’ai toujours envisagé la musique comme une ouverture »

(+)
Fermer Partager