En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies « tiers » ou technologies similaires destinés à identifier et analyser vos centres d’intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer le cas échéant ces traceurs, nous vous invitons à cliquer ici.
Pour poursuivre votre navigation sur ce site, cliquez sur «» pour Continuer et/ou poursuivez votre navigation.

Asaf Avidan

Né à Jérusalem, Asaf Avidan,  fils de diplomate, a grandi entre la Jamaïque, la Thaïlande et Israël où il a appris à se familiariser avec diverses cultures et musiques comme en témoignent les artistes variés qui ont inspiré ses morceaux.

Asaf Avidan c’est d’abord une voix sans équivalent mais aussi un univers musical qui transcende les genres, explorant tous les styles de musique ou presque. En 2015, avec Gold Shadow, il signe à 34 ans un sixième album qui se veut inclassable et oscille selon les morceaux du jazz Big Band au reggae, du blues primitif à la pop en passant par la ballade folk.  Un puissant écho à la musique de ceux et celles qui l’ont inspiré. Retrouvez-les, ci –contre.

+

Asaf Avidan en quelques mots

Asaf Avidan est né à Jérusalem en 1980. Ce fils de diplomate a beaucoup voyagé dans sa jeunesse et a grandi entre la Jamaïque et la Thaïlande avant de s’établir en Israël. Adolescent, il joue de la guitare de temps en temps mais se destine au cinéma d’animation et intègre une école d’art. A 21 ans il connaît sa première déception amoureuse, il se met alors à écrire et à interpréter ses chansons.

C’est d’abord grâce à sa voix que cet auteur-compositeur-interprète et musicien s’est fait connaître. Une voix unique, puissante, comparable à celle de Bob Dylan ou encore celle de Janis Joplin, qui se déploie des aigus aux graves, rocailleuse et haut perchée à la fois.

Deux ans après avoir repris la guitare, il forme son premier groupe en 2006 avec les musiciens The Mojos. Ils enregistrent Now that you’re leaving leur premier morceau. Il faudra atteindre 2008 pour que le groupe enregistre un premier album alliant le rock, le folk et le blues : The Reckoning. Il deviendra disque de platine en Israël avant de sortir en Europe, en 2009, encensé par la critique.

Il faudra seulement cinq mois au deuxième opus du groupe Poor/ Lucky Man pour atteindre le rang de disque d’or en Israël. En Europe l’album fait encore une fois l’unanimité dans la presse.

Après un troisième album en 2010, Through the Gale, Asaf Avidan & The Mojos se séparent. Le chanteur décide de poursuivre la tournée en solo et enregistre un nouvel album, Different Pulses, qui devient, cette fois en France, double disque de platine. C’est le remix de son titre « One Day » qui le révèle au grand public et devient un grand succès européen.

Très affecté par les ruptures amoureuses qu’il a connues, l’artiste les convoque dans tous ses albums où il chante la résilience et les élans du cœur.

En 2015, il revient avec Gold Shadow, passé maître dans l’art d’explorer les possibilités qu’offre sa voix qu’il met au service d’une large palette de styles, un bel hommage à celles et ceux qui l’inspire.

Crédit Photo © Dudi Hasson


Fermer Partager