En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies « tiers » ou technologies similaires destinés à identifier et analyser vos centres d’intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer le cas échéant ces traceurs, nous vous invitons à cliquer ici.
Pour poursuivre votre navigation sur ce site, cliquez sur «» pour Continuer et/ou poursuivez votre navigation.

Mika
Chanteur, compositeur, pianiste et homme de spectacle, Mika a conquis la scène de la pop mondiale dès 24 ans avec sa voix de ténor exceptionnelle qui couvre plus de trois octaves.
Après une formation classique, il choisit résolument la pop music pour exprimer son propre style. Ses chansons, à la fois entraînantes et profondes, mêlent les références à des univers féeriques et à des réalités plus sombres. Ce profil propose quelques-unes des sources d'inspiration de l'artiste.
+

Mika en quelques mots

Né en 1983 à Beyrouth d'une mère libanaise et d'un père américain, Mika - de son vrai nom Michael Penniman - vit une enfance tourmentée. Il fuit le Liban en guerre civile avec sa famille et s'installe à Paris. Ensuite, son père est pris en otage et transféré à l'ambassade américaine au Koweït pendant la guerre du Golfe.

Lorsqu'il a 9 ans, la famille emménage à Londres. Mika trouve alors refuge dans la musique. « C'est à cet instant » dit-il « que la musique est devenue réellement importante. Elle m'a aidé à me réintégrer au monde qui m'entourait » (Madame Figaro, 17 octobre 2007). Poussé par sa mère, qui comprend que la musique est indispensable à l'épanouissement de son enfant, il prend des cours de chant et de piano avec une professeur russe. A 11 ans, il apparaît dans un spectacle à la Royal Opera House et commence à enregistrer des jingles pour les publicités. Mika approfondit sa formation classique au Royal College of Music, qu'il quitte quand il se sent prêt pour faire ce dont il rêve : de la pop. Remarqué par Universal, il sort son premier album, Life in Cartoon Motion (qui contient « Grace Kelly » et «Relax Take It Easy ») en 2007. Suivra The Boy Who Knew Too Much (l'album de « We are Golden ») en 2009.

Les singles « Celebrate » et « Elle me dit » (que Mika chante en langue française) ont annoncé le troisième opus de l'artiste, The Origin of Love. Enregistrée entre Londres, Toronto, Miami, New York, Los Angeles et le sud de la France, au gré des rencontres et des collaborations, cette irrésistible pépite pop est parue le 17 septembre 2012.

Le nouvel album de Mika est sorti le 15 juin 2015. Sur ce quatrième disque baptisé No Place in Heaven  on trouve notamment les titres suivants : « Talk About You », « Last Party » et « Good Guys ».

Inspirations pour « Last Party »

Dans ce titre, et à travers un clip réalisé par le photographe Peter Lindbergh, Mika rend hommage à un de ces artistes qui l’inspire : Freddy Mercury, le chanteur du groupe Queen.

Le 21 octobre 2016, le concert  « Paris je t’aime » de Mika sera présenté sur les écrans avant de sortir en DVD. Le show, dont l'enregistrement live sera retransmis en avant-première au cinéma, s’est tenu le 27 mai 2015 à Bercy, où dans un déploiement de grands décors et de costumes l’artiste pop a rendu hommage à la capitale  française, sa ville de cœur. 

Crédit : © Austin Hargrave
Fermer Partager