En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies « tiers » ou technologies similaires destinés à identifier et analyser vos centres d’intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer le cas échéant ces traceurs, nous vous invitons à cliquer ici.
Pour poursuivre votre navigation sur ce site, cliquez sur «» pour Continuer et/ou poursuivez votre navigation.

Norah Jones

Norah Jones fait son apparition sur la scène musicale avec « Come Away with Me » (2002). Avec cet album qu’elle qualifie de « petit disque mélancolique », la jeune artiste s’impose d’emblée. Le succès est phénoménal et elle remporte cinq Grammy Awards. En 2016, la chanteuse au timbre de velours revient avec un sixième opus baptisé « Day Breaks », dans la lignée de son premier album, elle y marie les influences jazz, blues, folk et country. 

Norah Jones a multiplié les collaborations avec des artistes d’horizons différents. Elle a posé sa voix sur une chanson du rockeur Keith Richards, participé au groupe folk The Little Willies, sorti un album avec le trio de country féminin Puss N Boots, coécrit son album Little Broken Hearts (2012) avec le producteur pop de génie Danger Mouse et membre du groupe Gnarls Barkley. En 2016, pour Day Breaks, elle s’entoure de grands noms du jazz (le saxophoniste Wayne Shorter, l’organiste Lonnie Smith et le batteur Brian Blade). La fille de Ravi Shankar, maître du sitar indien, navigue dans des univers musicaux variés sans jamais se départir de ses influences premières. 

+

Norah Jones en quelques mots

Née en 1979 à New York, Norah Jones grandit au Texas auprès de sa mère. Cette dernière, amatrice de musique, lui fait découvrir les grands artistes du jazz et de la soul. « Geetali », de son premier prénom (« celle qui aime les chansons » en hindi) est particulièrement sensible à la musique de Ray Charles, Billie Holiday et Nina Simone.

Après des études d’Art à la Booker T. Washington High School et à l'Université du Nord Texas, où elle se spécialise dans le piano jazz, elle retourne s’installer à New York en 1999. Son premier album, Come Away With Me sort en 2002 sur le label Blue Note, c’est une révélation : il s’écoule à 25 millions d’exemplaires et raffle cinq Grammy awards, faisant de Norah Jones, à 23 ans, la nouvelle figure du jazz vocal. Le titre « Don't know why » devient une référence en la matière. 

Avec son deuxième opus Feels Like Home (2004), la chanteuse fait une incursion dans la musique country.  En parallèle, Norah Jones travaille et enregistre avec de grands musiciens : « Here We Go Again » avec Ray Charles, ou encore « I Shall Be Released » avec Bob Dylan.  

En 2007, elle enregistre son troisième album Not Too Late, plus sombre que les précédents. La même année, l’auteure-compositeur- interprète fait ses premiers pas dans le cinéma : elle tient le  rôle principal dans My Blueberry Nights de Wong Kar-wai, film d'ouverture du Festival de Cannes. 

Elle revient en 2012 avec un album pop intitulé Little Broken Hearts, récit de ses histoires amoureuses, avant de sortir son opus Covers (2013), compilation de titres rares et reprises, regroupant une dizaine de duos enregistrés au cours de sa carrière.

Avec Day Breaks (2016), Norah Jones renoue avec le piano, qu’elle avait délaissé pour la guitare depuis son premier album. Plusieurs musiciens légendaires ont participé à ce dernier album : le saxophoniste Wayne Shorter,  l’organiste Dr Lonnie Smith, ainsi que le batteur Brian Blade – qui avait déjà participé à son premier album. On retrouve aussi trois reprises de Neil Young, Duke Ellington et Horace Silver : quelques-une de ses nombreuses sources d’inspiration. 

 

Fermer Partager