En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies « tiers » ou technologies similaires destinés à identifier et analyser vos centres d’intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer le cas échéant ces traceurs, nous vous invitons à cliquer ici.
Pour poursuivre votre navigation sur ce site, cliquez sur «» pour Continuer et/ou poursuivez votre navigation.

Alfred Hitchcock (1899 - 1980)

Henri Langlois est un fervent admirateur d’Alfred Hitchcock, avec lequel il noue une relation amicale. «Hitchcock, c’est près de quarante films parfaits, toujours surprenants, toujours égaux à eux-mêmes » écrit-il dans ses cahiers.
Une idée pour découvrir Hitchcock

L'apport de l'œuvre d'Hitchcock au genre du thriller est telle que celle-ci lui a valu le surnom de « maître du suspense ». Né à Londres en 1899, après ses premiers succès internationaux dans son pays natal à l'époque de la transition entre le cinéma muet et le parlant, Hitchcock s'installe à Hollywood en 1938. C'est aux Etats-Unis qu'il signe la plupart de ses chefs d'œuvre qui lui valurent un très grand succès de son vivant. Citons notamment Fenêtre sur cour (1954), Sueurs froides (1958), La Mort aux trousses (1959), Psychose (1959) et Les Oiseaux (1962).  Ses films se caractérisent par un savant mélange de tension, de glamour et de profondeur dans l'analyse psychologique des personnages, dont le cinéaste explore les zones d'ombre.

Hitchcock est reçu à la Cinémathèque à plusieurs reprises, comme le montre la vidéo de l'une de ces visites. En 1971, c’est  d’ailleurs des mains de son ami Henri Langlois qu’il reçoit la Légion d’honneur.

 

 

 

Crédits : Henri Langlois remet la Légion d’honneur à Alfred Hitchcock, 14 janvier 1971 © SIPA
 
Fermer Partager