En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies « tiers » ou technologies similaires destinés à identifier et analyser vos centres d’intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer le cas échéant ces traceurs, nous vous invitons à cliquer ici.
Pour poursuivre votre navigation sur ce site, cliquez sur «» pour Continuer et/ou poursuivez votre navigation.

B.Clementine Né en 1988

Benjamin Clementine, jeune chanteur-compositeur et pianiste à la voix et à la prestance scénique poignantes, est pour le trio L.E.J. une source d’inspiration majeure.

Une idée pour découvrir Benjamin Clementine

Benjamin Clementine est un auteur-compositeur et pianiste anglais qui a fait ses armes dans le métro parisien avec pour seul accompagnement un piano-jouet.  Il a 20 ans quand il décide de quitter Londres, sur un coup de tête, pour Paris. C’est en chantant ses propres compositions dans les transports en commun qu’il se fait repérer par un producteur parmi les passagers. Son premier titre « Cornerstone » révèle un timbre profond  aux teintes soul et blues qui lui vaut la comparaison avec Gill Scott Heron ou Terry Callier. Le jeune talent au parcours singulier se réclame, lui, de l’héritage de Jacques Brel, Eric Satie ou Nina Simone.
Sur scène, Benjamin Clementin livre des performances habitées, piano et voix incandescente. Son passage aux Transmusicales de Rennes en 2013 est très remarqué, et en 2015 il remporte une Victoire de la musique dans la catégorie « Révélation scène » de l’année.
Son premier album At Least for Now (2015) reprend les titres qui l’ont fait connaître comme « Cornerstone », « Condolence » ou « Nemesis » et d’autres compositions originales. En novembre 2015, il remporte le Mercury Prize, prix britannique récompensant le meilleur album de l’année.

Fermer Partager