En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies « tiers » ou technologies similaires destinés à identifier et analyser vos centres d’intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer le cas échéant ces traceurs, nous vous invitons à cliquer ici.
Pour poursuivre votre navigation sur ce site, cliquez sur «» pour Continuer et/ou poursuivez votre navigation.

Billy Elliot, un film de Stephen Daldry (2000)

16 mars 2013
Histoire d'un jeune garçon passionné par la danse, portée par une bande-son qui donne justement envie de danser: voici Billy Elliot, premier long-métrage du réalisateur anglais Stephen Daldry.

Une idée pour découvrir Billy Elliot

Né dans une famille de mineurs dans l'Angleterre des années 1980, le jeune Billy découvre par hasard la danse classique. Il s'initie à cet art et, encouragé par son professeur, Mme Wilkinson, décide de s'y consacrer en abandonnant ses cours de boxe. Sa détermination se heurte pourtant aux préjugés de son entourage, notamment ceux de son père et de son frère, menacés par la fermeture des mines et fortement engagés dans les grèves.

L'histoire de Billy est portée par un mélange subtil de musique classique et de sonorités rock aux rythmes contagieux issues majoritairement des années 1970 et 1980. Ainsi, la bande-annonce reprend « We Love To Boogie » et « 20th Century Boy » (deux chansons du groupe britannique T. Rex) et « Town Called Malice », succès de 1982 de The Jam.

Le rôle de Billy est joué par Jamie Bell, comédien et danseur britannique, âgé de 14 ans à l'époque du tournage en 2000.

Fermer Partager