En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies « tiers » ou technologies similaires destinés à identifier et analyser vos centres d’intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer le cas échéant ces traceurs, nous vous invitons à cliquer ici.
Pour poursuivre votre navigation sur ce site, cliquez sur «» pour Continuer et/ou poursuivez votre navigation.

Bing Crosby (1903- 1977)

En composant Gold Shadow Asaf Avidan reconnaît qu’il a été influencé par le chanteur américain Bing Crosby et son unique timbre de crooner. Il a d’ailleurs repris son titre « Brother Can You Spare A Dime » dans une session live.

Une idée pour découvrir Bing Crosby

Bing Crosby, de son vrai nom Harry Lillis Crosby est né en 1903 à Tacoma dans l’Etat de Washington. Enfant on le surnomme d’abord « Bingo », nom d’un personnage de bande-dessinée, que son entourage troquera vite pour « Bing ». Il commence des études de droit, qu’il n’achèvera jamais pour se consacrer entièrement à la musique. Il rejoint d’abord le groupe de jazz The Rhythm Boys en tant que batteur et chanteur. Mais il acquiert vite le statut de vedette et poursuit sa carrière en solo. A partir de 1931, le public américain entend partout son élégante voix de baryton : à la radio, au cinéma et sur la scène.  Parallèlement, il devient aussi un comédien reconnu - recevant même un Oscar en 1944 pour le film La Route semée d’étoiles (Going My Way), de Leo Mc Carey.

Sa chanson « White Christmas » (1942), un de ses plus grands succès, est emblématique du style de chant qu’il a su imposer, devenant le pionnier des « crooners » - anglicisme issu de « fredonner » et désignant un interprète de ballades romantiques dans le registre du chanteur de charme.

Fermer Partager