En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies « tiers » ou technologies similaires destinés à identifier et analyser vos centres d’intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer le cas échéant ces traceurs, nous vous invitons à cliquer ici.
Pour poursuivre votre navigation sur ce site, cliquez sur «» pour Continuer et/ou poursuivez votre navigation.

Claude Nougaro (1929-2004)

28 avril 2014

Juliette partage avec Claude Nougaro l’amour de Toulouse et celui de la littérature. Selon elle, l’écriture de Nougaro est unique.

Une idée pour découvrir Claude Nougaro

Le jazzman toulousain se fit d’abord connaître à la radio en 1962 grâce au titre « Une petite fille », né de sa collaboration avec le pianiste Michel Legrand. Fort de ce premier succès, il enchaîne rapidement les tubes parmi lesquels « Armstrong » en 1965, « Toulouse » en 1968, « Tu verras » grâce auquel il remporte en 1978 le Prix spécial de la chanson française de l’Académie française Charles Cros et qui restera l’un de ses plus grands succès. Malgré son étiquette de jazzman New Orleans à l’accent chantant, Claude Nougaro ne se cantonna pas à un seul style musical. On se rappelle notamment de ses incursions dans les rythmes africains et brésiliens, explorant tour à tour la bossa-nova, la rumba, le blues ou la java.

L’album Tu verras reprend les tubes de Nougaro sortis entre 1978 et 1979, qui incarnent pour Juliette la grande époque de cet artiste qu’elle admire. La chanson « Marcia Martienne », incluse sur cet album, est l’une des préférées de Juliette.

Fermer Partager