En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies « tiers » ou technologies similaires destinés à identifier et analyser vos centres d’intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer le cas échéant ces traceurs, nous vous invitons à cliquer ici.
Pour poursuivre votre navigation sur ce site, cliquez sur «» pour Continuer et/ou poursuivez votre navigation.

Edith Piaf (1915-1963)

Les chansons de la Française Edith Piaf font partie intégrante de la bande son de l’enfance d’Indila et immanquablement de ses inspirations.

Une idée pour découvrir Edith Piaf

Chanteuse de rue, chanteuse de cabaret, vedette de music hall avant de faire carrière à l’international : Edith Piaf fut une chanteuse au destin singulier. Avant que le directeur d’un cabaret des Champs Elysées ne la repère à Pigalle, à Paris, en 1935, elle chantait dans la rue. Mais celle qu’on surnommait « la môme » a une voix poignante et une force d’interprétation rare ; elle fascine rapidement les foules– Jean Cocteau le premier, qui organise ses débuts au théâtre et lui restera fidèle en amitié.  Après sa tournée américaine en 1947, elle accède à une renommée internationale. Celle qui a inspiré de nombreux compositeurs, sera en contrepartie la « mentor » de jeunes artistes (tels que Charles Aznavour, Yves Montand, Gilbert Bécaud et Georges Moustaki) et lancera leur carrière. Elle s’éteint à 47 ans  mais continue d’incarner la chanson française dans le monde entier.

Le sentiment amoureux anime les plus grands titres de cette malheureuse en amour qui a dédié sa vie à son public. « Milord », « L’Hymne à l’amour », « La vie en rose » deviendront autant de classiques du répertoire de la chanson française à retrouver  sur le double CD Les n°1 de Edith Piaf

Fermer Partager