En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies « tiers » ou technologies similaires destinés à identifier et analyser vos centres d’intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer le cas échéant ces traceurs, nous vous invitons à cliquer ici.
Pour poursuivre votre navigation sur ce site, cliquez sur «» pour Continuer et/ou poursuivez votre navigation.

Frank Zappa (1940-1993)

28 avril 2014
Juliette admire les compositions, complexes et arrangées, du musicien américain Franck Zappa. Selon Juliette, Franck Zappa fait partie de ces artistes “qui s'amusent avec les sons, les atmosphères. Qui cherchent à te surprendre, à recréer tout un univers”.*

Une idée pour découvrir Frank Zappa

Icône du rock expérimental, le guitariste et compositeur Franck Zappa, Américain d'origine sicilienne, a signé une immense production musicale de plus de 80 albums qui touche à toutes les facettes de la musique. Rendu célèbre par ses textes irrévérencieux et sa créativité sans freins, Frank Zappa s'impose dans les années 1960 avec les albums rock qu'il signe avec les Mothers of Invention, la formation avec laquelle il se produit jusqu'en 1969. Par la suite, ce virtuose de la guitare électrique passionné de Stravinski, Varèse et de world music, s'aventure dans tous les domaines : le rock, le jazz, jusqu'aux œuvres pour orchestre - genre dont il est passionné dès son plus jeune âge. Ses compositions seront dirigées par le chef d’orchestre Pierre Boulez et jouées, parmi d'autres, par le London Symphony Orchestra.


Freak Out!
(1966) est le premier des six albums que Zappa, âgé alors de 26 ans seulement, signe avec les Mothers of Invention. Une concentration de rock psychédélique, de doo wop, de rhythm 'n blues et d’arrangements orchestraux, Freak Out ! est l'un des premiers « concept album » de l'histoire du rock. Avec sarcasme, il véhicule une critique féroce à l’égard de la culture pop américaine - “Who Are the Brain Police?”, Zappa chante-t-il par exemple dans l'un des morceaux.

 

 -------

*Source : interview de Mathieu Menossi pour evene.fr, décembre 2008.

Fermer Partager