En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies « tiers » ou technologies similaires destinés à identifier et analyser vos centres d’intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer le cas échéant ces traceurs, nous vous invitons à cliquer ici.
Pour poursuivre votre navigation sur ce site, cliquez sur «» pour Continuer et/ou poursuivez votre navigation.

Gainsbourg (1928-1991)

Parmi les artistes de son panthéon personnel, Nekfeu cite Gainsbourg, dont il loue la démarche créative. 

Une idée pour découvrir Serge Gainsbourg

Serge Gainsbourg, né Lucien Ginsburg en 1928, est issu d’une famille d’immigrés russes juifs installée à Paris qui  fuira la capitale pendant l’occupation pour s’installer en zone libre, près de Limoges. Son père, artiste peintre, pousse son fils à se diriger vers les arts plastiques. Et, c’est lorsqu’il délaissera la peinture pour  se consacrer à la musique que Lucien Ginsburg prendra le nom de scène de Serge Gainsbourg. Avec la chanson « Le poinçonneur des Lilas », il connaît à 30 ans son premier succès en tant qu’auteur-compositeur-interprète. Gainsbourg demeurera un artiste complet s’essayant, au-delà de la peinture, au théâtre et au cinéma. Dans ses chansons, il fait figure d’avant-gardiste sortant du carcan de la chanson française en  y associant tous les styles musicaux du jazz au rock, en passant par le reggae et le cha cha cha. Serge Gainsbourg restera l’un des piliers, iconoclaste et novateur, de la chanson française du XXè siècle.

Histoire de Melody Nelson est un de ses albums phares où se rencontre la musique pop et symphonique, symbole du couple mythique de la Rive Gauche, qu’il formait avec Jane Birkin. La chanteuse anglaise, qui figure aussi sur la pochette, prête sa voix à « cette adorable garçonne » Melody Nelson.

 

Fermer Partager