En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies « tiers » ou technologies similaires destinés à identifier et analyser vos centres d’intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer le cas échéant ces traceurs, nous vous invitons à cliquer ici.
Pour poursuivre votre navigation sur ce site, cliquez sur «» pour Continuer et/ou poursuivez votre navigation.

Harry Nilsson (1941-1994)

Harry Nilsson occupe une place à part dans l'univers de Mika, tant son influence a été centrale dans la formation musicale du chanteur : « Toute chanson de Nilsson est une éducation en elle même, ne serait-ce que pour le flot d'émotions qu'il parvenait à exprimer à travers les tours et détours d'une mélodie » dit-il (The Times, 5 Janvier 2007). Combiner une musique joyeuse avec des paroles sombres renforce le message explique Mika. « Harry Nilsson est le maître de ça [...] Et cela est en train de devenir une sorte de signature de mes chansons » (The Boy Who Knew Too Much - Making of, Casablanca Records/Island UK).

Une idée pour découvrir Harry Nilsson

FLASH HARRY
(1980)

Admiré par les Beatles (avec certains de ses membres il mène des projets de collaboration artistique), Harry Nilsson, chanteur et songwriter newyorkais, a été un grand mélodiste pop-rock et un interprète exceptionnel doué d'une extraordinaire tessiture.

Flash Harry
, le dernier album enregistré en studio par Harry Nilsson, retrace le parcours extrêmement varié de l'artiste. Flash Harry contient la reprise de « Old dirt road », chanson coécrite avec John Lennon. Ce dernier est assassiné peu après la sortie de l'album.

Fermer Partager