En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies « tiers » ou technologies similaires destinés à identifier et analyser vos centres d’intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer le cas échéant ces traceurs, nous vous invitons à cliquer ici.
Pour poursuivre votre navigation sur ce site, cliquez sur «» pour Continuer et/ou poursuivez votre navigation.

John Lee Hooker (1917-2001)

17 mars 2013
John Lee Hooker, monstre sacré du blues, a exercé une influence importante sur Salif Keita.

Une idée pour découvrir John Lee Hooker

Né dans l'Etat du Mississippi (Etats-Unis) dans un milieu pauvre, John Lee Hooker s'imprègne pendant son enfance des chants gospel et du blues. Ensuite il s'installe à Detroit, où son jeu se fait plus moderne pour mieux s'adapter aux goûts urbains. 

L'album Burning Hell est un parfait exemple de la musique de John Lee Hooker, caractérisée par un style rudimentaire et la voix accompagnée seulement par la guitare dans la plus pure tradition blues. 

Salif est particulièrement sensible à ce genre musical, qui exprime une certaine mélancolie. Le blues se rapproche en effet des sonorités mandingues qui ont, elles aussi, des intonations plaintives.

Fermer Partager