En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies « tiers » ou technologies similaires destinés à identifier et analyser vos centres d’intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer le cas échéant ces traceurs, nous vous invitons à cliquer ici.
Pour poursuivre votre navigation sur ce site, cliquez sur «» pour Continuer et/ou poursuivez votre navigation.

La Belle et la bête, un film de Jean Cocteau (1945)

17 mars 2013
La Belle et la bête est la première véritable adaptation cinématographique du conte écrit en 1757 par Jeanne-Marie Leprince de Beaumont, écrivaine et pédagogue française. Elle est notamment fondatrice des Magasins, recueils pédagogiques et littéraires destinés aux jeunes lecteurs de son temps.

Une idée pour découvrir La Belle et la bête

Le film est tourné sous la direction de Jean Cocteau (1889-1963), artiste français au génie multiforme : au delà de l'activité de cinéaste, il fut à la fois poète, dramaturge, romancier et peintretoujours avide d'expérimentations.

En récréant l'atmosphère onirique du conte grâce à de nombreux truquages, Cocteau met en scène la naissance de l'amour entre Belle, jeune fille tyrannisée par ses sœurs, et une Bête monstrueuse qui capture le père de Belle coupable d'avoir cueilli une rose sur son domaine. Acceptant d'être retenue prisonnière à la place de son père, Belle découvre peu à peu la bonté cachée du monstre.

Dans cette scène Belle, traitée comme une domestique par ses sœurs, est importunée par Avenant, un ami de son frère Ludovic qui la demande en mariage. Le comédien français Jean Marais interprète à la fois le rôle d'Avenant et celui de la Bête. Pour jouer le rôle de la Bête, Jean Marais avait le visage dissimulé sous un masque imposant et très élaboré qui, chaque fois, nécessitait plusieurs heures avant d'être fixé.

Fermer Partager