En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies « tiers » ou technologies similaires destinés à identifier et analyser vos centres d’intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer le cas échéant ces traceurs, nous vous invitons à cliquer ici.
Pour poursuivre votre navigation sur ce site, cliquez sur «» pour Continuer et/ou poursuivez votre navigation.

Léo Ferré (1916-1993)

28 avril 2014

Léo Ferré est une grande source d’inspiration pour Juliette. A ses débuts, elle a eu l’immense privilège de faire ses premières parties.

Une idée pour découvrir Léo Ferré


Auteur-compositeur-interprète, pianiste, Léo Ferré est un des piliers de la « chanson française ». C’est pendant l’après-guerre qu’il se fait remarquer par Edith Piaf, avec le désormais célèbre « Les Amants de Paris » qu’elle accepta de chanter. Petit à petit, Léo Ferré parvient à se faire connaître comme parolier - ses chansons seront reprises par d’illustres interprètes comme Yves Montand ou encore Henri Salvador – ce qui lui valut d’être considéré comme l’un des grands poètes du XXe siècle. Musicien prolifique, au cours de sa carrière longue d’une quarantaine d’années, Léo Ferré enregistra une cinquantaine de disques dont sont extraits quelques uns de ces titres marquants : « Paris Canaille » (1953), « Jolie Môme » (1959) ou encore « Avec le temps » (1970).

Chantre de la poésie française, Léo Ferré est connu pour avoir mis en musique les vers de nombreux poètes tels que Verlaine, Apollinaire, Baudelaire, ou encore Aragon. Dans l’album Léo Ferré chante Verlaine et Rimbaud, on l’entend déclamer les plus grands poèmes de ces auteurs comme « Mon rêve familier » de Paul Verlaine et « Clair de Lune » d’Arthur Rimbaud.

Fermer Partager