En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies « tiers » ou technologies similaires destinés à identifier et analyser vos centres d’intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer le cas échéant ces traceurs, nous vous invitons à cliquer ici.
Pour poursuivre votre navigation sur ce site, cliquez sur «» pour Continuer et/ou poursuivez votre navigation.

Maria Callas (1923 – 1977)

Pour Patricia Petibon, Maria Callas est la plus grande des chanteuses lyriques. Elle adore sa voix non conventionnelle et débordante d'émotions, ainsi que sa personnalité anticonformiste.

 

Une idée pour découvrir Maria Callas

Née à New York de parents grecs immigrés, Maria Callas, de son vrai nom Maria Anne Sofia Cecilia Kalogeropoulos,  se forme au conservatoire d'Athènes et débute sa carrière en juin 1947, à Vérone. Une voix instantanément reconnaissable et un talent de tragédienne hors pair, Maria Callas révolutionne la scène lyrique. Sur scène, elle renouvelle la façon de se mouvoir et d'interpréter pour se rapprocher du jeu d'acteur du cinéma – un art qui lui est familier grâce à son amitié avec  les réalisateurs Luchino Visconti, qui monte des opéras pour elle, puis plus tard avec Pier Paolo Pasolini.

Elle sera à jamais liée aux héroïnes qu'elle a incarnées, notamment  Norma (protagoniste de l'opéra homonyme de Bellini), Tosca de l’opéra de Giacomo Puccini, et Violetta de La Traviata de Verdi. L'album Les n°1 de Maria Callas permet de se laisser emporter par la voix de la « Diva » sur des airs italiens – l'un de ses répertoires de prédilection  – tirés d'opéras signés par Bellini, Donizetti, Verdi et Giordano.

 

Fermer Partager