En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies « tiers » ou technologies similaires destinés à identifier et analyser vos centres d’intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer le cas échéant ces traceurs, nous vous invitons à cliquer ici.
Pour poursuivre votre navigation sur ce site, cliquez sur «» pour Continuer et/ou poursuivez votre navigation.

Miles Davis (1926-1991)

 « Miles est l'artiste qui m'a fait découvrir la douceur dans la trompette. Je cherchais cela depuis longtemps, et c'est en l'écoutant que j'ai compris qu'on avait le droit de jouer de la trompette comme ça », confie Ibrahim Maalouf. En 2012 il sortait un album hommage au trompettiste, baptisé Wind pour lequel il s’était vu décerner la Victoire du Jazz « Artiste de l’année ». 

Une idée pour découvrir Miles Davis

Le compositeur et trompettiste américain, qui a grandi à Saint Louis, est considéré comme l’une des figures centrales du jazz moderne. Le nom de Miles Davis est ainsi associé à tous les grands courants du mouvement musical : le jazz cool, le be-bop, le jazz modal, le hard bop, le jazz rock etc. Célèbre pour son sens de l’ellipse musicale et les sonorités crépusculaires de sa trompette, il transcende les genres. Débutant sa  carrière en 1945 aux côtés de Charlie Parker avant de former avec le saxophoniste ténor John Coltrane un quintet qui s’impose rapidement comme une formation emblématique, il jouera avec beaucoup de musiciens jazz et interprètes incontournables  comme Dizzy Gillepsie ou Billie Holiday.


En tournée à Paris en 1957 il rencontre le réalisateur Louis MalleEn une nuit, il enregistre avec son quintet la musique du film Ascenseur pour l’échafaud, improvisant les yeux rivés à un écran où défilent les images de la pellicule cinématographique. Véritable succès auprès du public français, les scènes avec Jeanne Moreau, actrice principale du film, déambulant dans les rues de Paris la nuit, sous la pluie, sont indissociables de cette musique  teintée de lyrisme.   

C’est la première fois qu’une musique de film est conçue de la sorte, dans l’instant : elle marquera l’histoire de la musique et celle du cinéma, jetant une passerelle entre jazz et film noir. 

Fermer Partager