En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies « tiers » ou technologies similaires destinés à identifier et analyser vos centres d’intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer le cas échéant ces traceurs, nous vous invitons à cliquer ici.
Pour poursuivre votre navigation sur ce site, cliquez sur «» pour Continuer et/ou poursuivez votre navigation.

Neil Young Né en 1945

Norah Jones a fait la première partie de Neil Young avec son groupe Puss N Boots en 2015, sur son album Day Breaks (2016) elle revisite l’un des titres du chanteur canadien.

Une idée pour découvrir Neil Young

Natif de Toronto,  Neil Young est un chanteur et guitariste canadien. Après des débuts au sein du groupe Buffalo Spring­field, Neil Young sort ses premiers albums solos dans les années 1970, After the Gold Rush et Harvest feront sa renommée et marquent le début d’une carrière éblouissante et très prolifique. Une voix haute perchée posée sur un son folk rock acoustique mâtiné de country : plus de quarante albums portent sa signature. Neil Young est également connu pour sa participation au super groupe Crosby, Still, Nash & Young.

Norah Jones, sur Day Breaks (2016), s’est réappropriée le titre «Don’t Be Denied », issu de l’album live Times Fade Away (1973). Pour mieux s’identifier au propos de la chanson, elle modifie le narrateur de la chanson : le petit garçon vivant à Winnipeg devient une fille d’Anchorage en Alaska, ville où à 11 ans, avec sa mère, la chanteuse a vécu une parenthèse de six mois loin du Texas de son enfance. Le texte de la chanson évoque notamment l’absence de figure paternelle – le célèbre joueur de sitar indien Ravi Shankar pour Norah Jones. 

 

Fermer Partager