En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies « tiers » ou technologies similaires destinés à identifier et analyser vos centres d’intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer le cas échéant ces traceurs, nous vous invitons à cliquer ici.
Pour poursuivre votre navigation sur ce site, cliquez sur «» pour Continuer et/ou poursuivez votre navigation.

Nina Simone (1933-2003)

Pour rendre hommage à « la Grande Prêtresse de la Soul », source d’inspiration intarissable, les L.E.J. ont participé, avec d’autres artistes, au projet Autour de Nina.

Une idée pour découvrir Nina Simone

Eunice Kathleen Waymon, de son vrai nom est née en 1933 en Caroline du nord. Elle est le sixième enfant d’une famille nombreuse qui n’a pas été épargnée par la crise économique de 1929. Dès le plus jeune âge, elle chante et joue dans l’église méthodiste que fréquente sa mère. Suite au refus de l’Institut Curtis de lui accorder une bourse d’études – très certainement pour cause de préjugés raciaux – elle se tourne vers la musique. Nina Simone, nom de scène en référence à l’actrice Simone Signoret, se fait contacter par un label alors qu’elle est chanteuse dans un club de Philadelphie. Son premier titre « Loves you Porgy » enregistré en 1959 est aussi son premier succès.

Par sa voix de velours et la charge émotionnelle de ses chansons, elle  se distingue et devient, en une quarantaine d’albums, une interprète majeure de sa génération. Nina Simone restera aussi dans l’histoire  pour son engagement dans la lutte des Afro-Américains. La diva de la soul est à l’origine de nombreuses chansons militantes telles que « Old Jim Crow », « Mississipi Goddam » et « To Be Young, Gifted and Black ». Elle marchera également aux côtés de Martin Luther King.                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                 L’album Autour de Nina (2014), propose une relecture de ses standards, de « Sinner man » à « Feeling good », par des artistes venant d’univers variés (Camille, Ben l’Oncle Soul, Camélia Jordana ou Hugh Coltman). Le projet fera l’objet d’un spectacle pour lequel les LEJ feront les choeurs. Une célébration de l’immense interprète que fut Nina Simone par la jeune génération.