En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies « tiers » ou technologies similaires destinés à identifier et analyser vos centres d’intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer le cas échéant ces traceurs, nous vous invitons à cliquer ici.
Pour poursuivre votre navigation sur ce site, cliquez sur «» pour Continuer et/ou poursuivez votre navigation.

Paul Simon Né en 1941

« Les chansons mélangées  peuvent parfois  ouvrir des portes au croisement des cultures mais aussi de la politique » tels sont les propos tenus par Goran Bregovic à propos de Graceland, album lumineux de Paul Simon.  

Une idée pour découvrir Paul Simon

Chanteur compositeur américain, Paul Simon est la moitié du célèbre duo Simon & Garfunkel qu’il a formé avec Arthur Garfunkel avant de poursuivre sa carrière en solo à partir de 1971.

L’album Graceland (1986) est son plus grand succès solo. Il révolutionne le monde de la world music et remet Paul Simon sur le devant de la scène, après plusieurs échecs commerciaux. Au volant de sa voiture, écoutant une cassette de musique sud-africaine prêtée par un ami, Paul Simon se prend de passion pour la richesse du mbaqanga, ou township jive, une sorte de rock des townships. Après le gospel, le blues, le jazz, le reggae, Paul Simon décide d’aller enregistrer un album avec des musiciens locaux en Afrique du Sud, notamment le guitariste Ray Phiri et son groupe Stimela ainsi qu'avec Ladysmith Black Mambazo. Il se renouvelle ainsi et rédéfinit les frontières de la world music. Par ses mélodies, tempos, chœurs africains, Graceland triomphe et transcende les genres à l’image de la tournée qui s’ensuivit, avec Miriam Makeba et Hugh Masekela.

Fermer Partager