En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies « tiers » ou technologies similaires destinés à identifier et analyser vos centres d’intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer le cas échéant ces traceurs, nous vous invitons à cliquer ici.
Pour poursuivre votre navigation sur ce site, cliquez sur «» pour Continuer et/ou poursuivez votre navigation.

Rachmaninov (1873 - 1943)

L'un des premiers coups de foudre musicaux d'Hélène Grimaud, le compositeur, pianiste et chef d'orchestre russe Sergey Rachmaninov a constamment nourri l'inspiration de l'artiste.

Une idée pour découvrir Rachmaninov

Né près de Novgorod en Russie et installé d'abord en Europe (en 1917), puis aux Etats-Unis où il décède, le compositeur, pianiste et chef d'orchestre Sergey Rachmaninov a été l'un des plus grands musiciens russes du XXème siècle, réputé pour sa virtuosité et la difficulté technique de ses compositions.

A l'âge de 14 ans, Grimaud avait découvert et appris, en seulement trois semaines, la partition de la Deuxième sonate pour piano du compositeur, œuvre à laquelle elle consacre son tout premier album, enregistré alors qu'elle est âgée de 15 ans seulement. Cet album, qui comprenait également l'intégrale des Etudes-Tableaux op. 33 du compositeur russe, gagna le Grand Prix du disque en 1986. La pianiste est revenue à la deuxième sonate en 2004 pour son album Chopin/Rachmaninov.

En 2008, dans le cadre du Festival de Lucerne, Hélène Grimaud s'est produite dans un répertoire 100% russe à l'invitation du chef d'orchestre italien Claudio Abbado. Le Deuxième concerto pour piano de Rachmaninov était la pièce maîtresse du programme qui a fait l'objet d'une sortie DVD, A Russian Night, chez Deutsche Grammophon. Dans les bonus, Grimaud décrit le Deuxième concerto comme une œuvre "noble, pure et harmonieuse, qui comporte pourtant des risques puisque le pianiste doit rester concentré sur sa structure".

Fermer Partager