En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies « tiers » ou technologies similaires destinés à identifier et analyser vos centres d’intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer le cas échéant ces traceurs, nous vous invitons à cliquer ici.
Pour poursuivre votre navigation sur ce site, cliquez sur «» pour Continuer et/ou poursuivez votre navigation.

W.A. Mozart (1756-1791)

Parmi ses nombreuses références d'opéra, Mika trouve une source d'inspiration dans La Flûte enchantée de Mozart.

Une idée pour découvrir Mozart

La Flûte enchantée est un opéra caractérisé par la présence d'éléments populaires et comiques et par l'importance du merveilleux dans le déroulement de la pièce. Elle raconte l'histoire des aventures du prince Tamino qui, à l'aide d'une flûte magique, part délivrer Pamina, fille de la Reine de la nuit, prisonnière du mage Sarastro. Comme nous l'apprend Tamino au cours de la pièce, c'est au contraire la Reine qui est maléfique et Sarastro a enlevé Pamina pour la protéger.

Pendant sa tournée 2010, Mika a invité la soprano Ida Falk Winland à chanter le célèbre air de la Reine de la nuit « Der Hölle Rache » (ici chantée par la soprano française Patricia Petibon), air qu'il a associé à sa propre chanson « Good Gone Girl ».

Fermer Partager