En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies « tiers » ou technologies similaires destinés à identifier et analyser vos centres d’intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer le cas échéant ces traceurs, nous vous invitons à cliquer ici.
Pour poursuivre votre navigation sur ce site, cliquez sur «» pour Continuer et/ou poursuivez votre navigation.

Mozart (1756-1791)

26 septembre 2014
Avec ses rôles parfaits pour un timbre de voix colorature, Mozart est l’épicentre de l’univers artistique de Patricia Petibon. Déclare-t-elle : « Mozart pour un chanteur c’est l’opulence, et le chanter une cure de santé » (entretien avec François Deletraz, Figaro Magazine, avril 2012).

Une idée pour découvrir Wolfang Amadeus Mozart

Mozart est l’un des compositeurs les plus importants de l’histoire de la musique occidentale. Génie précoce, le musicien de Salzbourg s’illustre dans tous les genres musicaux de son époque,  qu’il porte à un état de perfectionnement stylistique. Il compose, entre autres, vingt-sept opéras.

Dans son album Amoureuses, Patricia Petibon interprète les rôles des grandes héroïnes d’opéras de Mozart, de Gluck et Haydn. L’artiste a pour ambition de peindre les différentes facettes du sentiment amoureux perçu du côté féminin. « Mozart est le premier compositeur féministe de l'histoire de la musique » a-t-elle affirmé dans un entretien avec Gilles Macassar (Télérama n° 3259) « En luttant pour leur indépendance, en s'émancipant du pouvoir des hommes et de l'autorité masculine, les héroïnes de ses opéras appartiennent à notre siècle, autant qu'au XVIIIe ».  Ainsi, dans Amoureuses, Patricia livre son interprétation de Zaide, personnage de l'opéra homonyme laissé inachevé par Mozart (écoutez l'extrait « Tiger! wetze nur die Klauen »), ainsi que celle de la Reine de la nuit des Noces de Figaro (vous pouvez écouter Patricia Petibon chanter l'air « Der Holle Rache »).

Dans le répertoire de Mozart, Patricia Petibon a également incarné Donna Anna de Don Giovanni, dans une mise en scène de Michael Haneke  à l’Opéra Bastille  en 2012, et Susanna dans la production des Noces de Figaro qui a ouvert la 64e édition du Festival d’Aix-en-Provence en 2013.  

Fermer Partager